Sacre # 197
2012 / pour 6 danseurs et une chanteuse / 60’
© crédit photo : Marc Domage
Conception et écriture chorégraphique Dominique Brun
d’après Vaslav Nijinski et les dessins de Valentine Gross-Hugo
assistée de Clarisse Chanel, Marie Orts, Marcela Corvalan-Santander
Écriture musicale d’après Igor Stravinsky Juan Pablo Carreño

Distribution d’origine
Cyril Accorsi, François Chaignaud, Emmanuelle Huynh, Latifa Laâbissi, Sylvain Prunenec, Julie Salgues

Distribution à partir de 2014/2015
Johann Nöhles, Marie Orts, Sylvain Prunenec, Julie Salgues, Marcela Santander, Vincent Weber

Interprétation des musiques Marine Beelen

Régie générale Christophe Poux
Lumières Sylvie Garot
Costumes La Bourette
Régie lumières Sylvie Garot ou Matteo Bambi
Régie son Eric Aureau
Photos et vidéos Ivan Chaumeille

Durée : 60 minutes

Création le 15 décembre 2012 au Théâtre des Bergeries à Noisy-le-Sec

Coproduction
Association du 48; Ligne de Sorcière; Théâtre des Bergeries (Noisy-le-Sec); Arcadi (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Île-de-France); Centre chorégraphique national de la danse à Pantin, Centre national de danse contemporaine d'Angers; Centre chorégraphique national de Montpellier Languedoc-Roussillon (programme Résidences); Centre chorégraphique national de Rillieux-la-Pape; Musée de la danse – Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne; Le Vivat – scène conventionnée pour la danse. Remerciements Gisèle Vienne, Christophe Wavelet, Tanguy Accart, Isabelle Ellul, Nicolas Vergneau, Amélie Couillaud, Laure Chartier et Clémence Huckel.

© crédit photo : Marc Domage

CRÉATION 2012

On a célébré en 2013 les cent ans du Sacre du printemps. Si la musique de Stravinsky subsiste, la chorégraphie de Nijinski, elle, a totalement disparu puisqu’elle ne fut ni enregistrée ni notée. Il existe pourtant aujourd’hui plus de deux cents versions chorégraphiques du Sacre.

Dominique Brun part de cette contradiction – disparition de l’œuvre et prolifération de ses versions – et s’en saisit pour y puiser une étonnante vitalité créatrice, entre version et reconstitution. Car Sacre # 197 est bien ici une création (la 197e version ?) qui, d’une part, emprunte son matériel d’écriture à la reconstitution historique du film Coco Chanel & Igor Stravinsky de Jan Kounen (2010) et d’autre part, invite six danseurs-interprètes – pour la plupart aussi chorégraphes – à inventer un solo à partir d’une série de dessins de l’époque du Sacre. Ce travail chorégraphique s’écrit parallèlement à une création musicale conçue par le compositeur Juan Pablo Carreño. Sur scène, une chanteuse en interprète la composition.

 

Le Reportage « Dans les coulisses »  à propos du diptyque Sacre # 197 – Sacre # 2
réalisé par le Centre Pompidou