Résidences

© crédit photo : Patrick Berger

Depuis janvier 2015, Sylvain Prunenec est en résidence longue au sein du Paris Réseau Danse (CDC Atelier de Paris-Carolyn Carlson, L’étoile du nord-scène conventionnée danse, micadanses-ADDP, studio Le Regard du Cygne-AMD XXe).

Comme la résidence en Marne-et-Gondoire, la résidence de Sylvain Prunenec à Paris Réseau Danse a été prolongée de 6 mois jusqu’en juin 2017. Ce dispositif permettra de créer Zugunruhe, état d’agitation avant la migration ainsi que le duo avec Phil Minton. Les résidences longues, d’une durée de 3 ans, comme celles dont ont bénéficié Sylvain Prunenec et Dominique Brun, constituent un cadre précieux pour développer des projets de création et d’actions envers les publics.

Chaque résidence permet d’articuler une problématique autour d’un ou des projets de création de Sylvain Prunenec. En Marne et Gondoire il était question de mettre en relation une démarche chorégraphique avec un territoire, cela a donné lieu à plus de 200 heures d’actions culturelles et artistiques auprès de multiples publics (scolaires, pratiquants amateurs, personnes en situation de handicap, personnes âgées, etc.).
A Paris Réseau Danse, il s’agit d’articuler un projet artistique dans le cadre d’une résidence partagée, composée de quatre lieux à la physionomie tout à fait différente. Le projet est axé autour de la création (temps de recherche) et de la diffusion du répertoire.